Oct
26
2008

Encyclopédie Groutesque : Anatomie

Ca faisait quelques temps que je n’avais pas posté sur le blog, et j’en suis navré… Encore pas mal de bricolage à terminer avant d’être complètement installé dans mon nouvel appart qui poutre tout, beaucoup de choses qui se passent à droite à gauche, bref, encore moins de temps libre que d’habitude.

Mais cela ne m’empêchera pas de continuer mon étude des Grous. Or, il me semble qu’une nouvelle découverte vient d’être faite !

Cela fait un moment que nous avions découvert, avec mon camarade schtroumpf l’Archiviste, que les Grous sont en fait constitués de deux créatures : « la tête », qui constitue la base du grou. Et la masse capilaire, aussi appelée « Choueux ». Voyez la planche anatomique ci-dessous.

Le Grou même est mignon, est relativement innofensif. Pour le Choueux, c’est autre chose. Nous avons pu noter une forte tendance territoriale du choueux, voire une tendance limite aggressive pour tout ce qui pourrait menacer le grou. Ce qui est troublant, c’est que jamais le choueux ni le grou ne semblent en désaccord l’un de l’autre malgré des divergences éthiques très marquées… La symbiose est totale.

Afin de comprendre au mieux cette symbiose, j’ai cherché pour retrouver l’ancêtre du grou avant sa rencontre avec le choueux. Mes recherches m’ont amené dans une curieuse et inattendue destination : l’italie, au XVème siècle.

J’y aie découvert deux créatures étranges :

  • l’une, est un frèle bipède, relativement gentil et innofensif.
  • L’autre est une créature poilue, tyranique et territoriale.

Le point le plus intéressant est que la créature poilue semble entreposer toutes sortes de choses dans ses poils, allant d’armes à feu à piano à queues en passant par on ne sait trop quoi. Aussi, je n’ai pas pu m’empêcher de faire le rapprochement suivant :

Certes, je saute peut-être un peu vite en conclusion. Et pourtant… Je sais de source sûr que le frèle bipède bleuté et le poilu bipède violet ont vécu longtemps ensemble, le premier sous la domination du second. Alors qui sait ? Peut-être une expérience a-t-elle un jour dégénéré et aboutit au Grou moderne ?

Loin de trouver des réponses, je ne réussi qu’à obtenir plus de questions…

Mais ma recherche continuera, je vous tiendrai informés. Un jour, les mystères des Grous seront finalement percés !

PS : Merci au Disciple, et à Léonard, d’exister de m’avoir fait rire pendant des années entières. 🙂

Written by Skoras in: Encylopédie Groutesque |

4 Comments »

  • Luxan


    Tu m’excuses, je vais me laver les yeux à l’acide après avoir lu ça… <___<¤

    Comment | 27 octobre 2008
  • P’tite nature va. On ne saurait entraver la recherche ! Servons la science, car c’est notre joie ! 😀

    Comment | 27 octobre 2008
  • Dit Skoras c’est très éducatif ça, mais tu ne pourrais pas te dépêché a envoyé un couriel tu sais que ça fiat un mois que je t’ai demandé de m »envoyé un couriel!

    Dois-je vraiment payé un billet d’avion a mimine après avoir demandé ton adresse a Copernic?

    Comment | 7 novembre 2008
  • http://www.youtube.com/watch?v=5blbv4WFriM

    c’est ça dont je t’ai parlé l’autre soir, peut-être que tu connais déjà !

    héhé

    Comment | 10 novembre 2008

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Le Grou Blog | Powered by WordPress | Theme by TheBuckmaker